dimanche 31 décembre 2006

Game over


Dans quelques heures cette année ne sera plus. Je vais céder à cette coutume américaine de parler de l'année passée quand on écrit la carte de bonne année. Ce soir mon réveillon sera dans le calme car avec les années, je trouve cette soirée de plus en plus un fardeau et une contrainte.
Pendant que les jeunes vont se bourrer la gueule et mourir sur les routes, pendant que des abrutis crieront devant des caméras "c'est super, tout va changer!" (oui, mes impôts sont mensualisés...) eh bien, je me recueille. Ma doulce est au ski et moi je serais devant ma télé du web....
Ce fut une bonne que celle passée, même si j'aurais du mal à me rappeler du mois de janvier ou de février.
Je suis retourné aux USA, j'ai passé un mois en Angleterre et je suis allé me bronzer dans les Caraïbes, donc oui. 2007 aura surement moins de voyages mais on y travaille..

Côté cours, eh bien je fais des progrès en maths. Et surtout tout va bien, donc oui.

Côté passions, mes Bengals vont rater les play-offs mais côté imaginaire, de nouveaux jeux, de nouvelles histoires et de nouveaux joueurs en font une année très très riche. Et 2007 promet encore plus. Donc bof et oui pour tout le reste.
Cette année aura été pour moi l'année du chef d'oeuvre de Martin: Game of Thrones. J'ai fini aujourd'hui ma 3000ème page de cet oeuvre.

Côté web, eh bien MERCI! Mon blog marche bien, donc oui.

Cinéma: j'aimerais y aller un peu plus mais les séries sont trop intéressantes et durent plus longtemps qu'un film. Mais Hollywoodland, Terremer par les Studios Ghibli et bien d'autres sont sur ma liste.

Côté coeur: , donc oui.

Voilà. Il s'est passé plein de choses mais celles qui m'intéressent sont celles à venir. Car quand on voyage dans le mystère, c'est toujours le pas qui vient qui fait rêver. Bonne année à tous, qu'elle soit pleine de voyages, sous toutes leurs formes.

samedi 30 décembre 2006

moi aussi je commence mal ma journée

Il était 2h quand je me suis endormi. Le titre de AP news était: "Saddam Hussein to be executed in the next hours". Je me suis alors dit que lorsque je me réveillerai, il sera mort.

Le facteur m'a réveillé à 7h31 ce matin. Il sonne et me dit: "j'ai un colis mais je l'ai mis dans votre boîte". Trop fatigué pour l'ironie de cette scène qui aurait valu quelques rires dans une sitcom, j'ai alumé la radio et on parlati de sa mort.
Comme si on ne savait pas de quoi parler un 31, comme les français qui font leurs dernières courses ou comment réussir son réveillon...

vendredi 29 décembre 2006

Le retour


Je suis donc revenu de mes expéditions vendéennes. Et je me dis qu'il y en a un qui va mal finir l'année... On le disait, sale temps pour les dictateurs.

Sale temps aussi pour mon frigo (j'aime ses transitions occidentales) qui a eu la bonne idée de décongeler pendant notre absence. Résultat: ça pue la viande pourrie, le pain est tout mou et surtout, tout a coulé dans la partie frigo. Donc demain, je vais devoir aller reremplir le frigo pour avoir de quoi un peu manger car ma doulce est partie skier cette semaine. En plus, le chat est en vacances, et cela m'amène à la seule conclusion qui s'impose.
Je suis seul dans un monde hostile: la cuisine.

jeudi 28 décembre 2006

Très bientôt


des nouvelles, des réflexions et plein d'autres choses (oui, je sais, le suspense est à la liite du supportable..)

samedi 23 décembre 2006

vendredi 22 décembre 2006

Be afraid, be very afraid

Vous savez que sur la gauche il y a cette carte du monde pour repérer d'où se connectent les lecteurs malchanceux de blog. Je n'avais pas trop de surprises avant ce matin. Des points rouges sont apparus sur tous les continents dans la nuit. J'ai l'impression d'être dans "Signes" etdans la rue, je regarde derrière moi maintenant...

Dure période...


La bonne idée du jour : mal fermer sa bouteille de Perrier dans son cartable. Marée blanche sur mes copies assurée. Bon, c'est les vacances et c'est déjà ça et la route m'appelle aujourd'hui, comme à chaque fin d'année.
Sinon on a tous eu un cadeau cette semaine:

Le président à vie du Turkménistan Saparmourat Niazov est décédé jeudi d'une crise cardiaque après avoir dirigé ce pays d'Asie centrale d'une main de fer pendant 21 ans.

Agé de 66 ans, cet ancien leader communiste avait conservé son pouvoir après l'effondrement de l'Union soviétique en 1991. Il s'était alors proclamé président à vie et avait muselé l'opposition en faisant emprisonner journalistes et dissidents.

Se faisant appeler "Turkmenbachi" (père des Turkmènes), il a rebaptisé le mois de janvier de son propre nom et le mois d'avril de celui de sa mère. Des rues, des fermes, des élevages de chevaux, une ville, des enfants, une montagne et même une constellation et un cratère sur la lune portent également son nom.

Des portraits du dirigeant turkmène trônent sur les murs de tous les bâtiments publics et dans la capitale Achgabat, une statue à son effigie faite d'or tournait sur elle-même en permanence pour être toujours face au soleil.

La date de ses funérailles a été fixée au 24 décembre.

Il semblait bien aller ce brave homme...

mardi 19 décembre 2006

Fan de....

Comme certains le savent, j'ai un intérêt pour un certain sport outre-atlantique. Etant passionné, je suis les pérégrinations de mon équipe contre vents et marées (et il y a du flux et du reflux..). Et comme ils deviennent un peu bon, ils jouent le soir là-bas, donc en plein milieu de la nuit pour nous. Et cette nuit, j'ai suivi de 2h30 à environ 5H20 ce match tant anticipé, merci Internet.
La dernière fois que j'avais fait cela, ils avaient gagné et j'avais eu un petit sourire tout le week end devant leurs efforts. Un sourire certes fatigué, mais une grande joie quand même. Je me disais d'ailleurs "heureuseusement qu'ils ont gagné, parce que finir à cinq heures c'est pas raisonnable quand même".
Hier soir (cette nuit) ils se sont pris un humiliant 34 à 16 qui m'a fait repenser (et sans sourire, cette fois) à cette réflexion..Et en tant que fan on se sent bien idiot d'avoir veillé aussi tard pour pareille déroute, comme si je m'étais fait avoir...
Mais c'est pour ça que j'aime le sport: on ne sait jamais comment ça finit (ou presque...)

lundi 18 décembre 2006

Ca a fait schboum là-dedans...

Aujourd'hui j'ai découvert l'école de Tom Sawyer: les artistes du marteau-piqueur dans la rue de notre lycée ont un peu fait sauter des câbles d'électricité. On s'est donc retrouver sans rétro-projecteur, sans la chaîne pour la chanson et dans l'obscurité d'un ciel gris normand.
Eh bien, on n'est pas équipépour faire cours longtemps dans ces conditions.. On a donc fait une correction de mots croisés en dessinant les cases au tableau...
Le matin même, je me suis rendu compte que le contrôle pour mes élèves tapé sur Word 2007 n'était pas compatible avec le Word 2000 du lycée..Et zouh, en avant l'impro!

Allez, J-3....

dimanche 17 décembre 2006

Un peu de musique


C'est un Clair de lune qui va nous accompagner quelques jours.
Histoire de se laisser aller avec le calme de la saison.
Cela me rappelle aussi l'ambiance de L., le premier habitant de ce blog, vivant sur son île étrange, baignée dans la lumière éternelle d'une pleine lune nimbant tout de bleu...Le Pays.

Vous rappelez-vous ce temps où L. retrouvait le calme de ces belles nuits d'été silencieuses? Là où tout est immuable, quand tout semble possible et magnifique?
Il allait dans le Pays, cet étrange île, pour s'enfuir de cette parfois triste et dure réalité. Mais au fil du temps, L. est resté là-bas, ne faisant plus parler de lui.
La dernière fois que nous l'avions laissé, il observait le port silencieux qui emmenait les Souvenirs au large. Il avait suivi cet étrange navire le long de la côte. Il avait vu ces marins spectraux et silencieux. Puis, quand le navire des Souvenirs quitta le port, les cales pleines de joies et de larmes, il s'en retourna en sa bibliothèque..
Ces quelques notes m'ont donné l'occasion d'aller le revoir.
Il est toujours là. A côté des livres immobiles, soldats alignés attendant de sortir du rang pour le réconforter comme seuls eux savent le faire. Livres rêvés, oubliés ou égarés...

Nous avons parlé, paisiblement, riant et savourant ce temps qui passe. Puis, dans le calme de cette nuit uniquement troublée par le bruit des vagues et de nos éclats, L. s'est allongé et s'est endormi.
Volant lui aussi à travers le Pays...

mercredi 13 décembre 2006

Pensée du midi..


La photocopieuse est réparée
Mais alors que j'avais demandé à mes élèves de me situer Hawaïi et l'Alaska, j'ai eu droit à Tahiti à la place et surtout, j'ai eu droit à "Alaska is south of Italy"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Là je vous assure que les bras vous en tombent. J'ai demandé à Johnny (qui d'autre?) comment il avait pu ainsi trouver une carte qui indique ce genre d'approximations.

Vaincu, j'ai trouvé: il a confondu l'Afrique et l'Alaska.

Papa Noël, pour le 24 je veux des élèves qui sont mieux.

Pensées du matin...

Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, je ne me sens pas du tout à Noël.
Les décorations me laissent de marbre, je ne sais pas quoi demander comme cadeau (et ça y fait beaucoup quand même, non?) ou je ne sais pas ce que je vais recevoir.
Je vais faire beaucoup de route, avec un internet irrégulier.
En plus la photocopieuse ne marche pas...

lundi 11 décembre 2006

J'oubliais


Aujourd'hui, le Diable est heureux..Il a juste à faire un tour en Corée du Nord et partout ailleurs où il a besoin de main d'oeuvre pour son chauffage...

Envie de meurtre?


Trente habitants de Mouscron, dans le sud de la Belgique, sont passés d'une joie délirante à une terrible désillusion vendredi soir, après avoir cru qu'ils avaient gagné les 27 millions d'euros de l'Euromillions, a rapporté hier le quotidien belge La Dernière Heure. Les habitués et tenanciers d'un café de Mouscron, près de la frontière française, misaient ensemble depuis quelques semaines pour remporter la cagnotte de l'Euromillions. Vendredi soir, ils ont bien cru que la chance leur avait souri. Ils avaient les cinq numéros et les deux étoiles nécessaires pour toucher le jackpot. Coups de fil, cris, chansons, c'est l'euphorie. Le hasard les avait bien servis : ils avaient une chance sur 76 millions de gagner. Mais la libraire voisine qui participait au groupe avait pris sans leur dire la décision de ne pas jouer les numéros sélectionnés et de laisser la machine choisir au hasard, validant ainsi une autre combinaison. Parce qu'il manquait 30 euros pour compléter la mise, a expliqué son mari.

samedi 9 décembre 2006

jeudi 7 décembre 2006

De retour ...


Galeries Lafayette deux
Originally uploaded by fiddler's green.
de notre petite escapade à Paris, on peut quand même dire que l'esprit de Noël est présent dans les grands magasins du boulevard Haussman. C'était la première fois que mes élèves y allaient et ils ont été assez estomaqués malgré la pluie et le froid. Les voir faire un "ouaouh" d'admiration, ça fait chaud au coeur car chez nos chers élèves les réactions naturelles sont les plus dures (et précieuses) à obtenir.
C'était touchant de les voir devant l'Arc de Triomphe et pour certains me demander ce que "c'était que ce truc". Sur les 55 élèves de Misery, environ 25 n'étaient jamais montés à la capitale, d'où des réactions comme "Je préfère Misery et mes bouses de vaches" énervantes de composante normande. Mais à côté de cela leurs téléphones mitraillaient tout ce qu'ils voyaient (le 16ème, ça aide quand même..)
Je me dis que j'ai marché sur quatre continents et quand certains élèves m'ont dit merci pour avoir organisé ça, j'ai réalisé qu'un voyage n'a pas besoin d'être long pour vous emmener loin de sa vie l'espace de quelques heures. Rien que ça, ça vous fait les prises de tête, les frustrations et autres énervements que vous pouvez avoir avec eux...

mercredi 6 décembre 2006

Chacun ses joies

Le cool cat est heureux car amazon vient de lui envoye rune jolie caisse et moi j'ai droit à un ABSOLUTE WATCHMEN.

Je ne sais pas si c'est ce chef d'oeuvre qui me fait ça mais alors que je l'ai découvert il y a plus de dix ans, que je connais l'histoire par coeur et que je l'ai en français et en anglais, je ne peux m'empêcher d'être fier de l'avoir dans ce format (relié et tout et tout). Parce que cette histoire est belle et qu'elle me touche, peut-être. Parce que je me suis senti changé quand je l'ai finie la première fois, surement. Il y a aussi qu'elle me rappelle cette époque où je découvrais un univers qui ne m'a pas quitté. Celui des histoires.

mardi 5 décembre 2006

Un rayon de soleil...


Il ya des journées pourries: des convocations d'élèves qui sont absents , ma classe dont je suis Prof principal a disparu (dix absents aujourd'hui donc plein de coups de fils). Un accident sur l'autoroute me fait perdre 20 minutes sur mon trajet de 40.
Ma mutuelle me souhaite de bonnes fêtes de fin d'années et me demande 147 euros pour l'occasion.
Bref, on se dit que la seule bonne chose de cette journée c'est quand elle s'arrête.
Puis dans le courrier, un ami m'envoie ceci:


Merci! You made my day, mate!

lundi 4 décembre 2006

Un fil

C'est parfois tout ce qui nous retient. Aujourd'hui un de nos élèves gentil mais turbulent n'était pas là.
On a retrouvé dans la rivièrensa mère disparue depuis trois jours . Elle s'est suicidée.
Lundi dernier nous apprenions qu'un de nos élèves s'était pendu lors du week-end. Ce métier est passionnant mais parfois si dur.

vendredi 1 décembre 2006

Bien sur qu'on le sait..


que les images des stars sont retouchées. Bien sur. Mais, il n'empêche qu'on ne peut s'empêcher d'être à la fois admiratif de ceux qui retouchent et d'être décu par ceux qui nous font nous pâmer devant leur (fausse) beauté. The camera never lies? Not any longer...

jeudi 30 novembre 2006

Là c'est quand même drôle..

Vos connaissez la Wii?




Eh bien après cette magnifique pub, il semblerait que Nintendo ait un problème: la dagonne livrée ne serait pas trop solide et elle a pour résultat de casser les télés si la manette vou glisse des doigts(car la manette, elle, est solide...):

Ce blog protecteur de télé est alarmiste..

mercredi 29 novembre 2006

Silence...

Etrange chemin que l'information. Un vieil ami a perdu sa mère en Alençon la semaine dernière. C'est un autre du petit groupe que nous étions qui me l'annonce de Californie.
Je me rappelle bien d'elle. Elle était le gentil portait de la mère poule, protectrice d'amour et de sourires.
Cet ami a mon âge. Notre âge. Putain que c'est tôt. Bien trop tôt.

dimanche 26 novembre 2006

Mystery...


Mystery...
Originally uploaded by fiddler's green.
Alors que la gentille Dara se demandait ce qui se passait, j'ai fini ma promenade en basse Normandie.
J'ai acheté un disque dur externe externe de 250 GB et j'évacue mes données avant le Grand Formatage. Cette apocalypse du monde de mes fichiers est imminente. Trop d'erreurs, d'écran bleu de la mort, de programmes qui ne marchent plus font que je me rapproche du courroux divin..
Je sauvegarde tout, je mets en ligne, je référence....Et j'attends le moment propice....

vendredi 24 novembre 2006

Ca m'ennuie

Ca m'ennuie que Philippe Noiret soit mort.
Ca m'ennuie que sa mort passe après des abruits de supporter du PSG (pléonasme?)
Je pensais à cela et je me disais que ce genre d'acteur, tout le monde l'aime. De ma vie, je n'ai jamais rencontré quelqu'un avoir une réaction négative en le voyant à la télé ou au cinéma...
Peut-être est-ce pour cela que ça m'ennuie autant? Une page se tourne et un jour aussi on entendra que Jean Rochefort est mort. Le plus tard possible, j'espère.

Une bien belle leçon de courage..


Alors que je pars en visite de stage toute cette
belle journée grise, prenons un peu de temps
pour méditer sur le fabuleux destin de cet être aux fascinantes oreilles...

mercredi 22 novembre 2006

En allant à l'école....

J'ai donc rencontré un grand arc-en-ciel*. Il m'a bien occupé 20 minutes, signe d'espoir dans une journée morose.. Cela m'a aussi donné quelques idées.

Sinon j'ai installé à gauche une carte de repérage des clicks sur le site. J'aurais au moins deux continents, c'est déjà ça...Et ça va me forcer à voyager pour avoir tous les pays!





(*j'ai en tête le poème de Prévert et la chanson de Montand, ce qui explique mon titre)

En sortant de l'école
nous avons rencontré
un grand chemin de fer
qui nous a emmenés
tout autour de la terre
dans un wagon doré.
Tout autour de la terre
nous avons rencontré
la mer qui se promenait
avec tous ses coquillages
ses îles parfumées
et puis ses beaux naufrages
et ses saumons fumés.
Au-dessus de la mer
nous avons rencontré
la lune et les étoiles
sur un bateau à voiles
partant pour le Japon
et les trois mousquetaires des cinq doigts de la main
tournant la manivelle d'un petit sous-marin
plongeant au fond des mers
pour chercher des oursins.(...)

Cette chanson me rappelle le CE2 où nous l'avions tous chanter. Cette école qui m'a abritée en Alençon (le Misery du riche) a été détruite et remplacées par je ne sais quoi, emportant avec elle les fantômes de nos grandes cavalcades et les chevaliers, cowboys et autres footballeurs que nous étions le temps d'une récré..

dimanche 19 novembre 2006

The Ring


Cette conversation est apparue pendant le week end alors que j'allais de Rouen à Orléans pour nos escapades rôlistiques.
Combien une bague de fiançailles doit-elle coûter?
200, 300, 1500..?
Ma doulce m'a déclaré "qu'à partir de 2000 euros, c'était pas mal..".
Qu'est-ce qu'une bague de fiançailles? Une preuve d'amour que la personne aimée peut donc mettre à son doigt. Pourquoi son prix serait donc censé représenter l'amour que l'on a pour quelqu'un?
1/Par vanité féminine ("regarde, la mienne est plus grosse que la tienne...")?
2/Pour faire plaisir aux bijoutiers?
Cela signifie donc que des personnes sans le sou ne pourraient exprimer leur amour qu'à hauteur de leur trop petit compte en banque. Cela signifie donc qu'amour et argent sont liés en ce qui concerne cette histoire. Une pression sociale qui vous dit: vous l'aimez donc elle va vous coûter cher, dans le sens que vous PAYEZ pour sa joie, que vous ACHETEZ sa joie....
Non, je suis désolé. Pour ma part, on en revient à la solution 1/.
Quand on aime quelqu'un, ce n'est pas un caillou (qui généralement vient de l'exploitation humaine) qui doit en être le mètre-étalon.

jeudi 16 novembre 2006

Mais il est où ce foutu lycée? (+ bonus story)


Ce matin, un lapin n'a pas tué un chasseur, mais depuis 2 ans que je prends cette route pour Misery, j'ai vécu une drôle d'expérience.
Dans le jour naissant, dans la nuit finissante et l'esprit quelque un peu embrumé, je roulais.
En jour normal, les lignes blanches et les panneaux défilent de manière hypnotique et il m'arrive régulièrement, dans un sursaut de vivacité de regarder ce paysage d'ombre et de réaliser que je ne reconnais pas tel bâtiment. Bien sur quelques secondes plus tard, je vois telle aire de repos ou autre paysage familier et je continue mon chemin.
Sauf que ce matin, bercé par la radio, entouré de la bienveillante chaleur de la voiture, j'ai regardé autour de moi et j'ai réalisé que je passais au dessus une rivière.
Tiens, ils ont détourné un pont et mis une rivière en douze heures?

Et là, tout défile: où je suis, j'ai pas mon portable, j'ai un devoir à 8 heurs, je dois faire des photocopies pour ce devoir, je vais être en retard, les élèves seront partis..Et surtout: MAIS BORDEL, JE SUIS OU?

Un panneau A13 me rassure un peu..Je sors à la première sortie (Beuzeville, quel joli nom!) et je sais que je ne suis quà 15 minutes; Résultat, pas de David Vincent, pas de vortex spatio temporel, juste des frais d'autoroute en plus; Mais la question demeure: comment je me suis retrouvé sur cette route qui n'était "pas un raccourci et que j'ai trouvé"? (pour reprendre David Vincent).

Cela en a presque éclipsé mon effroi de ce matin: je me lève à 6 heures et je ne vois pas la forme grise de mon Cool Cat sur le canapé blanc. Pas de miaulement pour les croquettes, rien. Je fais une invocation de chat (prendre le paquet et le secouer trois fois): rien. Hier, j'avais laissé la porte ouverte pour qu'il aille sur le couloir mais un chien était sorti en balade. J'en avais déduit que mon cher Cool Cat était rentré se planquer sous un lit. J'ouvre la porte et je vois que le joint de caoutchouc a été griffé. Je crains le pire.
Je réalise alors que je ne l'ai pas revu après l'épisode canin. Je sors dans le couloir (c'est une épaisse moquette rouge) et j'appelle Gant. Je regarde près de l'ascenseur: il y a des croquettes par terre, il y a aussi un bout de griffe. Je continue vers le large L que forme le couloir et je continue mes appels. Devant moi, que des portes et le murd'en face à 20 mètres.
Pourtant j'entends un bruit étouffé qui répond. Il est derrière une porte? Un voisin l'a pris? Il est blessé? Comment je vais faire car je dois partir (et j'ai des photocopies à faire)? Je continue à avancer au son des gémissements et je le vois. Sur le paillasson de la dernière porte, transformé en chat carpette. Il me regarde, je le prends dans mes bras et le chat saucisse, enfonce ses griffes dans mon épaules, l'air de dire:" je ne partirais pas, surtout après cette nuit où je n'ai pas dormi, père indigne..

Ca n'a pas duré longtemps, j'ai eu le temps de prendre ma douche et de partir dans la nuit....et me perdre un peu.

mercredi 15 novembre 2006

Fnuck

De passage à la FNAC pour mon futur ordinateur portable, j'ose demander à un vendeur des conseils. Eh bien, à la FNAC de Rouen, y a un vendeur informatique qui est dans la catégorie "gros con". C'est le type au visage un peu figé qui se la joue: "je suis vendeur, donc je sais tout".
Je voudrais voir un PC qui n'est pas en rayon, il me dit qu'il ne le fait qu'à la commande et que de toute façon il n'est pas sorti". Je lui dis que je l'ai vu sur une demi douzaine de sites et il me répond qu'en gros c'est pas trop possible, ce sont juste des sortes de pré-arrivage.Soit.
Intéressé par un Ultra portable, je demande s'il peut monter en mémoire.
"Pour quoi faire?" répond-il. J'ai pas du bien comprendre alors je repose ma question et il me répond encore "Pourquoi vous voudriez le faire?" à nouveau, dans le sens "à quoi bon?". Et il continue l'animal, avec ce ton de maître de son rayon: "Pour quoi faire, sur cette machine, ça sert à rien etc....".
Je lui demande donc "même si ça sert à rien, est-ce que je peux monter sa mémoire?"
Non mais, c'est moi qui vais lâcher 1100 euros, alors j'aimerais des infos et qu'on ne se foute pas de ma gueule quand je veux parler d'évolutabilité (ouh le vilain mot..)..

Je veux en savoir plus sur l'autonomie et il me dit alors que le chiffre indiqué ne veut rien dire, que tout dépend de l'utilisation (je me rappelle avec effroi qu'il m'avait répondu pareil avec des durées de cartouches d'encre il y a quelques mois). En fait, au lieu de lui répondre BEN OUI, GROS CRETIN C'EST EVIDENT QUE CA CHANGE MAIS QUAND UN CONSTRUCTEUR INDIQUE 2 HEURES ET QUE L'AUTRE INDIQUE 5 HEURES, CA DONNE UNE IDEE!!!!!!!!!!!, je l'ai laissé parlé et j'ai attendu pour m'en aller...
Résultat, je suis retourné sur le web voir le PC qui n'existe pas, dont l'autonomie ne veut rien dire et qui n'a pas besoin de mémoire supplémentaire car ça ne sert à rien.
La FNAC de Rouen, rayon informatique, c'est ça (et pas autre chose)

mardi 14 novembre 2006

La pensée de prof qui tue



J'ai enfin trouvé ce qui n'allait pas. Cela m'a pris comme ça, en plein cours. Et ça a continué quand j'ai vu des élèves dans un bar en train de parler: en France, on ne forme pas les jeunes à parler anglais. On les forme à passer un examen.
L'école est devenue le centre de tout et n'importe quoi et tout se focalise sur ce bout de papier qui prouve qu'on a une soi-disant valeur dans le monde du travail. Donc tout se passe à l'écrit car les génies qui nous pondent leurs directives dans leur bureau d'ivoire sont au courant de tout. Ils savent que nous que nous n'avons tous des assistants, que nous avons tous des labos et trop d'heures de cours.
J'entends des élèves dire: moi, l'anglais c'est le parler que je n'aime pas. Une classe (pas de base) a deux heures 30 de cours avec moi. Donc, cela signifie que 25 élèves vont parler 6 minutes AU PLUS, sans que je ne dise quoi que ce soit. Cela fait 24 minutes par mois mais bien sur ce chiffre est une illusion. Il faut le diviser par deux ou trois. J'ai des élèves qui doivent parler 2 minutes dans l'année.

Voilà, ce post s'adresse à tous les jeunes profs d'anglais de base comme moi et qui plongent leur regard dans l'abîme.

lundi 13 novembre 2006

La Normandie

N'est faite que de deux couleurs: le gris et le vert.
Et rien ne retire tout sens à la vie qu'un lundi au ralenti avec cette petite pluie paresseuse que l'on ne peut même pas observer tant la buée monte aux fenêtres.
Tout semble être dans le coton aujourd'hui: les élèves, les profs (enfin, surtout moi) . On me parle plus que je ne parle (ce qui est rare), j'ai des mauvais souvenirs du week-end qui reviennent par bribes déformées et soudainement, la cruelle sonnerie m'annonce que je suis attendu par 25 jeunes personnes dont l'anglais est la préoccupation première...

samedi 11 novembre 2006

Tout le monde en parle

En ce gris week end, la France parle d'une ridicule video au sujet des profs.
Le Japon parle de la sortie de la PS3
Un ami parle de son tour du monde sur un petit bijou de blog: (celui-ci)
Mon cool cat me parle de thon
Mon esprit me parle de villes imaginaires
Une voix me parle de copies à corriger

Et j'écoute, j'écoute (sauf la dernière voix....)

jeudi 9 novembre 2006

Petit souvenir..

C'est pas un camion de télé, c'est pas
un camion de déménagement, c'est un camping car (RV: Recretional Vehicle)..Et c'est long à doubler ces trucs là!
Comme je le dis souvent "vieux" et "grand" sont deux mots différents d'un continent à l'autre...Posted by Picasa

mercredi 8 novembre 2006

Nouveau cap

J'émerge doucement, même si mon décalage horaire me pèse encore un peu. Mais j'aime bien tout ça car cela me fait vivre dans un état cotonneux qui me rappelle mon beau voyage. Il y a bien d'autres preuves: les multiples bouts de papier, étiquettes et prospectus qui ne sont plus dans la valise mais qui ne se rangent pas pour l'instant. Il y a les chewing gums à la cannelle et les cookies. J'ai aussi eu droit à un joli cadeau: dimanche soir, j'ai rêvé en anglais. C'est un phénomène qui arrive lorsque l'on s'immerge dans un endroit où l'on parle la langue (deux semaines en Roumanie ne me feraient pas le même effet je pense). Et cela m'a fait bien plaisir.
Maintenant, c'est le retour dans le brouillard et la grisaille de Rouen. Les élèves sont revenus eux aussi avec leurs qualités et leurs défauts. Cela va être à moi de penser le plus longtemps à ma petite escapade pour ne pas tomber dans le piège qu'ils tendent malgré: la monotonie et l'énervement.
Alors mon nouveau cap: Noel. C'est classique mais toujours efficace.

Je vais aussi aller sur de jolies îlots comme le Dahlia Noir, ma chronique naissante de Trône de Fer ou les nombreux livres dont les pages ne demandent qu'à tourner devant moi.

dimanche 5 novembre 2006

Dimanche

De retour au pays des fumeurs et des grognons. Trente cinq kilos de bagages dans 4 sacs dont un a bien été molesté par les manutentionaires...
Au retour, lettre des impôts.
Je sais que je suis à nouveau en France...

samedi 4 novembre 2006

Saturday

J'attends que l'on m'emmene a l'aeroport. Je n'aime pas ces moments la car je pense surtout a l'odysse entre l'aeroport, Paris et Rouen. J'ai aussi une inquietude sur le poids de ma valise et je pense a ma doulce. Elle a ete mon lien avace la France. Pourtantm il y a des choses qui reapparraissent comme: je fais quoi lundi a mes eleves? Je suis tellement loin de tout ca que je n'arrive meme pas a concevoir une reponse.
Je ne sais pas si j'ai envie de les retrouver: ils sont responsables de la chute de mon niveau d'anglais apres tout! Mais je pense qu'ils me manqueraient et je dois bien montrer les photos prises pour eux.
En tout cas, Paris un dimanche matin a 7 heures au mois de Novembre n'est pas mon exacte definition du bonheur et c'est ce qui pour l'instant occupe mes pensees.

vendredi 3 novembre 2006

Friday

Les cookies sont dans mon sac, le Tshirt 'JACK BAUER for President' m'a echappe et je me prepare a des temperatures glaciales. J'ai un souci de la ou j'ecris mes mails: je ne peux pas repondre aux commentaires.
Tout va bien sinon, et je n'ai pas envie de retourner voir ces francais grognons et faisant toujours la tronche et je sais que c'est ce que je vais ressentir. Quand le premier type va me klaxonner, je vais juste me dire: 'quand est-ce que je repars?'

Thursday

Aujourd'hui, au coeur du mall j'ai rencontre une senegalaise basee a Knoxville et qui a fait ses etudes a caen. Et nous voila en plein coeur du Tennessee, en train de parler d'Herouville et de la fac de droit et du LEA...
Demain est mon dernier jour. Ma valise semble trop petite maintenant..Il est 21h20 et nous allons partir faire nos courses a Target. Je vais ramener mes cookies mixes et encore bien d'autres choses. Le baroud d'honneur en quelque sorte

jeudi 2 novembre 2006

Paradise?


Paradise?
Originally uploaded by fiddler's green.
C'est ici ou j'aimerais etre enferme pour une nuit. Il y a des bagels a manger, avec cette odeur de cannelle si chere a mes sens...
Il y a le calme, des fauteuils confortables pour lire a volonte et le savoir a portee de main...

wednesday

Au moment ou ma doulce m'appelle sur le portable que l'on m'a prete, je trouve une figurine de Carson Palmer. How ironic?
Aujourd'hui a ete fait de shopping et deja le retour se profile. Les valises seront pleines et le joyeux chaos des amis chez qui je suis va me manquer. Bien sur, il y aura encore du football a venir mais ca sent la fin, un peu.
Par contre, la fatigue est toujours presente et c'est vraiment dommage car cela me fait un peu zapper certains moments (on vieillit, mon bon monsieur...)
A la question de savoir si j'achetais toujours autant de conneries je dirais...que ca depend. Surtout des trucs d'Halloween en soldes.
Demain, entrainement des Vols, repas a l'exterieur. ..Bref une autre bonne journee au pays de l'orange..

mercredi 1 novembre 2006

Tuesday


Trick or Treat
Originally uploaded by fiddler's green.
Ca y est, a quelques heures d'Halloween les maisons sont bien decorees et certains vont loin dans la deco. On ne voit pas derriere les pierres tombales le systeme de fumee pour faire du brouillard a la nuit tombee.

Apres m'etre perdu (en gros, avoir pris a droite au lieu de gauche) sur plusieurs miles, j'ai ecoute les emissions sportives a la radio et et les emissions de Michael Savage, un des types les plus reacs du pays et qui est base a San Francisco dans un comble d'ironie. Cette charmante personne avait dit a un homo qu'il esperait qu'il attraperait le Sida et qu'il en mourrerait. Sympa, non? A la meme heure en France, on a le droit a Difool..

Je me rends compte egalement que le temps passe. J'achete moins en moins de trucs inutiles et c'est aussi grace a internet: je peux commander tout ce que je vois pour les bouquins, meme les plus debiles. .Mais bon, a partir de demain, tout ce qui est en rapport avec halloween sera a - 80%, donc on va voir si ce que j'ai dit sur le fait que j'achete moins de trucs a la con tient toujours.
Autre chose decouverte hier soir: nous francais gardons notre couteau a la main pendant tout le repas, alors qu'ici on ne le prends que pour couper et on le repose ensuite.

mardi 31 octobre 2006

Monday


One day at school
Originally uploaded by fiddler's green.
Ce matin, retour a l'ecole!
Bien sur, le petit qui me fait ce signe hitlerien reconnait en moi le futur maitre du monde mais me dit egalement qu'il a ete a Paris.
Dans les reponses les plus droles, ce fut sans conteste "la Floride" quand j'ai demande qui etait alle dans un pays etranger.

Alors que les bus brulent en frqnce, on me pose tout un tas de questions sur les 'muslims' et c'est dur de tout faire passer au pays de FOXNEWS.
J'ai aussi commence a conduire (quelle experience! Heureusement qu'ici on ne klaxonne pas...) et la journee chaude et ensoleillee s'est deroulee du mieux du monde (surtout quand on se balade du cote de Victoria's secret..). Halloween est partout et je prepare deja mes photos pour les tonnes de bonbons qui seront distribuees.

dimanche 29 octobre 2006

Sunday

'Fall back'. C'est le nom de l'heure d'hiver ici. Ca contribue juste a me troubler dans mon sommeil.
Ma nuit fut courte, mes reves furent emplis de projecteurs, de cris de supporters comme les quatre etudiants caricaturaux en train de montrer leur muscle et leur incapacite a tenir l'alcool.

Ce matin donc , apres etre revenu a trois heures du matin de Columbia et d'un grand match, je suis donc alle a la messe (2000 personnes quand même..apres les 80000 du stade, je vois du monde en ce moment).
J'y ai rencontre des Chinois (Dans le Tennessee, ca fait drole) et apres un bon repas, je comate devant la tele et les matchs a la tele. Le jetlag me rattrape vraiment et j'ai l'impression de vivre sous une couverture d'acier. Et c'est dans ces moments ou mon anglais est TERRIBLE comme on dit ici. Le clavier Qwerty n'aide pas non plus..(mais arretons de parler de ce clavier). Un exemple de fatigue: j'ai essaye d'appeler des amis et le numero etait invalide. Apres quelques minutes, je me suis rendu compte que je tapais le code postal comme numero...
Dans ces moments, ma doulce me manque et on a aussi l'impression d'etre nulle part. Pas en France, pas aux Usa. On a l'impression d'etre dans son univers a soi.
J'ai discute avec de charmantes personnes qui m'ont donc dit que Dieu avait tout crée sur Terre, d'autres riant quand je parlais du fait que les européens étaient choques par les armes a feu.

Demain, a savoir a 15 heures en France, journee au Mall..
Et pour info, on va me preter une voiture: a moi de conduire dans ces longues routes....
A suivre..

samedi 28 octobre 2006

Saturday

Aujourd'hui je me suis donc reveille a 5h30...La journee va etre longue car je pars pour la Caroline du sud ou un match retransmis en direct sur la tele nationale nous attend...Le football universitaire, ce sont des cris, des gens qui hurlent et habilles en supporter de la tete au pied. Rien a voir avec les hooligans a la francaise: on ne separe pas les spectateurs..

Ici, tout est orange: l'equipe omniprésente mais aussi les citrouille d'halloween. Je vais d'ailleurs faire du "treat or trick" mardi soir et j'accompagnerais les petits Carson et Derek, tous contents d'avoir un francais avec eux. J'ai d'ailleurs ete invite a aller a l'ecole mercredi.

Cote prix, eh bien je pense me ramener quelques DVD vierges car 15 dollars les 50, c'est interessant. Pareil pour les Memory cards 1GB a 25 dollars. J'ai deja rempli une valise de vetements et je n'ai meme pas encore attaque les livres. 'ai aussi achete mes chaussettes. Depuis 8 ans, date de mon premier voyage, mes chaussettes ont toujours achetees ici. Je ne sais pas pourquoi, ces chaussettes mi casual, mi sport ne sont pas disponibles en France avec cette meme qualite. Encore un des mysteres de l'univers. et comme je disais a ma doulce: Il faut que je retourne la-bas car je n'ai plus de chaussettes..

Je vais m'arranger pour mettre des photos (le cordon de mon appareil est reste en Normandie) car ici la nature est en feu et chaque paysage est le paradis des peintres...Les odeurs sont un delice: les plats sentent la cannelle, la vanille flotte dans les magasins ainsi que d'autres senteurs indefinissables mais qui me rappellent toujours ce fascinant pays...

Dans vingt minutes je pars pour un match de soccer. Et je vais entendre parler de Monsieur Zidane..Restaurant ensuite et apres, on the road!


A suivre....

vendredi 27 octobre 2006

Reveil

C est a 13h 30 que je me suis reveille. En fait c est a 13h 30 heure francaise et il etait ici 7h30.
Se retrouver ici est une joie indescriptible malgre la pluie et ce fichu clavier qwerty. Ce soir je vais voir du high school football et demain depart pour la Caroline du Sud...
Oublies les eleves, oublies les retards du train (panne technique), du vol pour wahsington (l'air conditionne), et pour Knoxville (probleme technique)....
Football time in Tennessee comme on dit. Par contre, les discussions politiques vont bon train et je dois donc bien veiller a choisir mes mots quand George Bush est evoque. Et le plus drole c'est que la photo de Sarkozy avec lui, eh bien personne n'est au courant...
 
A suivre... 

jeudi 26 octobre 2006

Chaque voyage commence par un premier pas


Pour ma part il a été long car le train m'emmenant à Paris (la ligne maudite Rouen-Paris) a disjoncté, d'après ce que j'ai compris. Résultat: tout le monde dehors et entassé dans un autre train.
Je demande donc mon remboursement car on arrive avec 45 minutes de retard (c'est à partir de 30...) et on me répond: "Non Monsieur: votre train a été supprimé donc techniquement il n'est pas parti donc vous n'êtes pas en retard, donc pas de remboursement". La dame était désolée et trouvait aussi ce système un peu stupide, ce qui est rassurant. En tout cas ce négationnisme ferroviaire est assez déroutant. "Non, vous n'êtes pas en retard car votre train n'est JAMAIS parti..". Mais comment je suis arrivé à Paris...?
J'espère qu'on ne me dira pas ça à l'aéroport...


PS: oui, on peut aussi rater des photos avec son portable
PPS: j'ai oublié mon câble pour les transferts de photos donc mes posts seront surement sans images (mais j'écrirais gros..)

mardi 24 octobre 2006

VALISES, PASSEPORT, DEO....

Après une jolie journée d'Halloween au lycée, je retourne à mes valises pour mon départ de demain.
Ma mission à Paris sera de trouver une Tour Eiffel sous la neige. C'est sur qu'à Rouen c'est moins facile....
Je n'irais pas dans l'Ohio voir mes Bengals mais je commence à être tout excité à l'idée de retrouver mes amis de là-bas. Je tenterai de maintenir ce blog à jour le plus possible mais en cas d'échec probable je mettrai mes photos insolites (mon compte flickr va souffrir!)

Voilà, j'y retourne pour la xème fois et j'ai un grand sourire en écrivant ses lignes....De retour le 4 novembre!




lundi 23 octobre 2006

Indigènes

Plus que deux jours.
Aujourd'hui on a reçu nos dotations régions des escrocs qui passent des contrats avec l'éducation nationale (du matériel proposé avec un an d'écart à des prix prohibitifs avec un SAV désastreux. Tous nos PC ont été livrés avec une prise écran non compatible, donc toutes ont un adaptateur et tous les établissements scolaires se sont rendus compte que ça posait des problèmes à terme.)
Bref on a reçu deux PC et une belle imprimante laser N/B en salle des profs. Seulement, on n'a pas pensé au câble USB donc on va devoir attendre un peu..

On est ensuite allé voir "Indigènes" avec les élèves. Film maladroit (des longueurs, des clichés, des invraisemblances: un soldat avec un seul bras?) mais très pédagogique et bien fait dans la transmission de son message, à savoir avec des gros sabots pour que chacun comprennent. Les acteurs sont bons et justes mais pour le reste c'est Band of Soldat Ryan.
Bon, le film commence et dans la salle certains élèves lancent des remarques racistes au début, ensuite rient dès qu'ils voient Jamel. C'en est même gênant car ils ne voient pas son touchant personnage mais Jamel ("t'as vu comment il court!" "Trop drôle, comment il se planque"). Des rires fusent quand un homme est tué.
Mais dans ce cas, et c'est dur à faire quand on est professeur, il ne faut pas se focaliser sur ceux qui rient, qui dorment, qui mangent, qui commentent mais sur ceux qui ne disent rien, touchés par le message. Et c'est difficile.
Plus que deux jours.

dimanche 22 octobre 2006

samedi 21 octobre 2006

The look


Si ce n'est pas un chat penseur et pensif, je ne sais pas ce que c'est...
Avez-vous remarqué que de par les blogs, ce sont les chats qui sont pris en photo et non les chiens?
Peut-être parce qu' un Terre-Neuve a du mal à s'asseoir devant vous à côté du clavier quand vous êtes sur internet... Posted by Picasa

jeudi 19 octobre 2006

The longest Day

Ca y est, c'est fini. Cette journée fut la plus éprouvante de ma jeune carrière et je ne plaisante pas. On dit souvent:"jamais les choses n'ont été comme ci ou comme ça" mais ici ce n'est pas une figure de style.
La fatigue nerveuse accumulée fait que la résistance est ténue. Aujourd'hui, la ligne a été franchie:

8h10: un élève de troisième du nom de Jonnhy (il n'y a pas de faute de frappe dans l'orthographe de ce charmant prénom) me regarde avec ses yeux de poisson et me dit qu'il n'a pas eu le temps d'apprendre les six mots interrogatifs et le verbe que j'avais donnés depuis deux semaines (et ce du mardi pour le jeudi). Cet élève dont les parents disent qu'ils ne peuvent rien faire car quand il rentre de cours, il prend son scooter et ne fait pas ses devoirs. Evidemment, l'idée de prendre les clés de son scooter ne leur vient pas à l'esprit. J'en déduis que l'hérédité joue pour beaucoup dans cette famille.
Donc, je me suis mis en mode Loup garou. Quand je m'énerve sur les élèves, je jure très facilement car ça les impresionne et ça a tendance à les bloquer (et à cultiver ma réputation de psychopathe). Je lui ai hurlé dessus en tapant du poing sur la table. "Tu te fous de ma gueule? Tu n'as pas eu le temps? Tu es un lycéen et tu n'as pas à jouer à ta Xbox ou à faire du scooter!" Je vous passe le reste. Tout ce que je peux dire c'est que j'ai chopé son cahier et que j'ai battu le record de lancer de cette catégorie car en lançant d'un grand revers ce cahier, j'ai atteint la porte de la classe...
"Maintenant, tu sors!"
Le reste du cours fut assez calme...

9h: ma classe de poissonières, euh de ventes...a une élève sur laquelle ils s'acharnent. De plus, l'absentéisme pour des raisons comme: "je vais voir ma grand mère à l'hopital" ou "j'ai un rendez-vous chez le médecin" est légion. On voit la pauvre élève avec le proviseur. Elle a perdu son père pendant les vacances et nous apprend que sa famille pense que c'est de sa faute car il est mort d'une crise cardiaque le soir d'une de leur dispute qui avait eu lieu le matin. Quand une élève vous dit qu'elle n'a jamais été heureuse, eh bien vous vous dîtes que c'est une classe de langues de pute dont je suis le professeur principal. Je suis donc aller faire un speech avec le proviseur à la classe.

10h: Une élève dont j'avais confisqué le portable se retrouve dans le bureau du proviseur pour insolence envers ce dernier. Je suis appelé pour qu'on parle de ce qu'elle m'a dit lors de la confiscation. Elle m'avait tutoyé et avait été assez irrespectueuse. Ca a fini dans les larmes (elle, je vous rassure).
Du coup je n'ai pas pu badger pour le repas. Je dois sortir m'acheter un sandwich à midi

10h30: des élèves de la classe Johnny balancent des boules puantes dans le lycée. Bad move, comme on dit.

11h: J'ai cours et j'annonce à la classe "que vue cette matinée de merde, vous n'allez pas commencer"

15h: les copies corrigées en début d'après midi sont remplies d'erreur de ma part. Une élève qui râle toujours et tout le temps me fait exploser une nouvelle fois. La goutte d'eau. Elle n'a rien fait de plus ou de moins mais cela suffit aujourd'hui.

16h Des surveillants laissent l'accès aux élèves aux PC de la salle des profs quand il n'y a personne. Elle se montre ultra insolente quand je lui signale qu'elle n'a pas à être là. Pas de chance pour elle. Les surveillants trouvent cela normal qu'elle bosse là, même le mercredi après midi.
J'y connais rien en CSS mais je sais comment empêcher cela. Couper internet, empêcher une impression, c'est facile.

Et en rentrant, direction Carrouf pour changer le lecteur DVD acheté hier qui ne marche pas.

Bref, Murphy se marre en ce moment. Je vais donc gouter à ce bon week end, loin de tout ce tracas. Et comme je n'ai pas arrêté de me le dire aujourd'hui:" Dans une semaine, je suis dans l'avion!!!"
Et ce soir, je vais au bar.....


Au sujet du lectuer DVD/DivX de Carrefour( 29 euros 90) DVX480, pour le dézonner:
Ouvrir
taper 2812
choisir la zone 9
fermer
A y est...

mardi 17 octobre 2006

Etrange...

C'était une journée comme une autre. Des classes de Vente catastrophiques, comme les autres.

A 17h37, en arrivant sur l'autoroute, je suis arrêté par la police pour un contrôle d'alcoolémie.
Ensuite (oui, j'étais négatif), une fois sur la route, j'aperçois un convoi de voitures de la gendarmerie.
J'arrive à leur niveau: ils escortent trois camions blancs. Arrivant au niveau des camions, je vois le sympathique logo "RADIOACTIVITE" sur leurs côtés.
J'ai accéléré..

dimanche 15 octobre 2006

Un peu de sécurité

"sexe"," pouvoir" et "qwerty" font partie des mots de passe les plus utilisés. Tombant sur le site de microsoft suisse j'ai lu avec intérêt (et un certain étonnement parfois) ce qui suit. La partie sur ce qui est à éviter est assez instructive pour tous ceux qui nourrissent parfois de légères paranoïas...


Si vous choisissez de limiter le nombre de types de caractères différents dans votre mot de passe, privilégiez la longueur. Un mot de passe de 15 caractères composé exclusivement de lettres et de chiffres aléatoires est environ 33 000 fois plus sûr qu'un mot de passe de 8 caractères composé de caractères choisis sur l'ensemble du clavier.

Utilisez la totalité du clavier, sans vous limiter aux caractères les plus utilisés. Les mots de passe intégrant des symboles obtenus en maintenant enfoncée la touche « Maj » pour appuyer sur une touche de chiffre sont très répandus. Votre mot de passe sera beaucoup plus sûr si vous prenez en considération la totalité des symboles du clavier, y compris les signes de ponctuation qui ne sont pas situés dans la rangée de touches supérieure du clavier, ainsi que les symboles spécifiques à votre langue.

Utilisez des mots et des phrases faciles à mémoriser, mais difficiles à deviner. Le moyen le plus simple de retenir un mot ou une phrase de passe est de l'écrire noir sur blanc. Contrairement à une opinion très répandue, il n'est pas déconseillé d'écrire ses mots de passe, mais il convient de les protéger de façon adéquate afin de garantir leur niveau de sûreté et d'efficacité.

Il est en général plus difficile d'usurper un mot de passe écrit sur un morceau de papier que de pirater un gestionnaire de mots de passe, un site Web ou tout autre outil logiciel de stockage, tels que les gestionnaires de mots de passe.

Créez un mot de passe sûr et facile

Pour créer un mot de passe sûr, procédez comme suit :

1.

Imaginez une phrase que vous pourrez mémoriser. Elle servira de point de départ à l'élaboration de votre mot ou phrase de passe. Choisissez une phrase facile à mémoriser, par exemple : « Mon fils Olivier a trois ans ».

2.

Vérifiez si votre ordinateur ou votre système en ligne accepte cette phrase. Si vous pouvez effectivement utiliser une phrase de passe (avec des espaces séparant les caractères) sur votre ordinateur ou sur votre système en ligne, n'hésitez pas.

3.

Dans le cas contraire, transformez la phrase de passe en mot de passe. Prenez la première lettre de chaque mot de cette phrase pour créer un mot, qui n'aura alors plus aucune signification. Avec l'exemple ci-dessus, vous obtenez : « mfoata ».

4.

Brouillez les pistes en utilisant à la fois des minuscules et des majuscules, ainsi que des chiffres. Vous pouvez également inverser certaines lettres ou intégrer des fautes d'orthographe. Par exemple, dans la phrase ci-dessus, vous pouvez faire en sorte que le nom Olivier comporte une faute d'orthographe, ou bien remplacer le mot « trois » par le chiffre 3. De nombreuses possibilités de substitutions s'offrent à vous ; et n'oubliez pas : plus la phrase de départ est longue, plus le mot de passe pourra être complexe. La phrase peut ainsi devenir « Mon FilS OlivI6R à 3 aNs ». Si votre ordinateur ou votre système en ligne n'accepte pas les phrases de passe, utilisez la même technique sur un mot de passe plus court. Vous pouvez alors obtenir un mot de passe du type « MfOa3a ».

5.

Enfin, il est conseillé d'avoir recours à des caractères spéciaux. Vous pouvez utiliser des symboles ressemblant à des lettres, accoler des mots (en supprimant les espaces). Pensez à toute autre méthode permettant d'augmenter la complexité du mot de passe. En appliquant ces astuces, on obtient par exemple une phrase de passe comme « Mon€ilS O10R @ 3 An$ » ou un mot de passe (reprenant la première lettre de chaque mot) tel que « M€Oa3A ».



Stratégies à éviter

Les criminels connaissent la plupart des méthodes de création de mots de passe les plus répandues. Pour éviter les mots de passe de faible niveau de sûreté, faciles à deviner :

N'utilisez pas de suites ou de répétitions de caractères. « 12345678 », « 222222 », « abcdefg » ou une suite de lettres voisines sur le clavier forment des mots de passe relativement inefficaces.

Évitez de remplacer des lettres uniquement par le chiffre ou le symbole leur ressemblant le plus. Les criminels et autres personnes mal intentionnées assez expérimentés pour essayer de pirater votre mot de passe ne se laisseront pas leurrés par l'emploi du chiffre« 1 » à la place d'un « i » ou du caractère « @ » à la place d'un « a », comme dans « M1cr0$0ft » ou « motdep@88e ». Néanmoins, ce type de substitution peut se révéler utile s'il est associé à d'autres astuces permettant d'améliorer la sûreté du mot de passe, comme le fait de privilégier la longueur, l'ajout de fautes d'orthographe ou les changements de casse.

N'utilisez pas votre identifiant de connexion. Il est fortement déconseillé de former un mot de passe à partir de tout ou partie de votre nom, de votre date de naissance ou de votre numéro de sécurité sociale, ou d'informations du même type relatives à vos proches. C'est souvent par là que les criminels commencent leurs manœuvres de piratage.

Évitez d'employer des mots se trouvant dans le dictionnaire, même dans une autre langue. Les criminels utilisent des outils sophistiqués pouvant deviner les mots de passe rapidement en se basant sur le contenu de différents dictionnaires et contourner les astuces consistant à écrire les mots à l'envers, à intégrer des fautes d'orthographe courantes ou à avoir recours à des substitutions de caractères. Sont également à exclure tous les types de jurons imaginables et les mots que vous ne dites jamais en présence de vos enfants.





samedi 14 octobre 2006

Et vive le duc Leto!

Une jolie atmosphère d'automne tout en longueur grâce à Leto. L'épice qu'est le CSS est encore quelque chose que seuls les Fremen de l'informatique peuvent manier et comprendre. Quand on est un gros Harkonnen comme moi, c'est frustrant!

vendredi 13 octobre 2006

Ducoq alanne


Il fait nuit. Le froid de l'automne apparaît dès que le soleil se cache.
Je suis seul ce soir et le temps passe paisiblement. Mon cool cat me regarde et tente de me lancer le sort "va chercher mes croquettes"en vain. Il ne renonce pourtant pas le bougre car il sait qu'à la fin, le sort va marcher.
Je passe donc ma soirée sur internet. J'aime ses moments là. Je vais aller sur les sites de série, histoire de récupérer quelques photos. Ensuite, direction quicktime.com afin de savoir sur quoi je vais pouvoir focaliser le peu de passion que j'ai (ok, j'aurais pas l'Oscar pour celle-là). Hollywoodland et Black Dahlia sont sur ma liste pour l'instant. De toute façon, depuis la Trilogie je n'attends plus rien.

Ensuite un petit coup de wikipedia histoire de se tenir au courant de tout ce qui est indispensablement inutile.

J'aime ce genre de moment quand ma pièce n'est éclairée que par mon écran. J'ai l'impression que tout flotte et que tout s'arrête. Je peux me ballader partout.
Je me suis encore amusé avec Google Earth et tout semble si près et si loin à la fois. J'ai eu mon petit coup de nostalgie sur Thalassa (je suis tombé dessus par hasard: c'était sur la Tasmanie. C'est marrant, je me justifie comme si c'était un porno) en voyant une île que j'ai contemplée il y a un an.
Mes pensées ont divagué et je me suis fait la remarque que chaque année est une nouvelle existence. Mon esprit a encore plus divagué (pas le moment que je prépare une leçonn ce soir) et je me suis rappelé que j'ai passé 25 minutes à chercher un dossier ce matin. Un dossier que j'avais rangé exprès pour ne pas l'égarer. Et c'est là où j'ai eu l'impression que parfois, nous sommes aussi plusieurs personnes dans une existence et qu'elles se realient dans le même corps. Il y a l'Ordonné par exemple et celui Qui Cherche. Et celui Qui Cherche aurait bien envoyé un mail à l'Ordonné (depuis longtemps disparu..) pour savoir où il avait rangé ce foutu dossier.
En ce moment, je suis le Vengeur.Et si je retrouve l'Ordonné, il va entendre parler de moi: avoir foutu ce dossier derrière des dictionnaires, à quoi je pouvais..euh à quoi pensait-il hier quand il a fait ça?



Sinon, il ya quelque chose qui m'intrigue: dansune société où on se méfie de tout ce qui a un monopole (Microsoft, Google, Haribo..), personne ne parle de la main-mise d'Apple et de son ipod sur les les podcast et autes téléchargements légaux. Cela en est rendu à un point que le possesseur du Zen Video que je suis (appareil pourtant supérieur à sa contrepartie pommesque) se fait taxer par nos jeunes de "possesseur de faux ipod".
Presque tous les sites de podcats video (sauf Allo ciné par exemple) proposent des fichiers uniquement compatibles ipod sans penser aux autres. La NFL, les épisodes de Sci-fi sont tous pour votre "ipod" et votre logiciel "itunes". Vive les troupeaux!
Rien n'est pire pour ce qui est en marge et en avance que de devenir la norme. Surtout pour ceux qui ne veulent pas entrer dans la danse...

Le surfer d'argent


October 12th, 2006
Originally uploaded by f4moviesdotcom.
Tiens, il est quand même différent dans mon souvenir à ce stade là...

mercredi 11 octobre 2006

ça n'arrêtera jamais..

D'accord c'est facile de faire un post style skyblog avec youtube, mais depuis que les deux jeunes sont devenus milliardaires (en 19 mois!), je dis chapeau bas....

mardi 10 octobre 2006

J'aime ce métier!

Un de mes élèves s'appelle Steven et il a autant de lumière en lui que du charbon dans une mine.
J'avais rendez-vous avec sa mère à 17h. C'est à 18h20 que la mère a appelé pour dire qu'elle ne serait pas là en fait.
Retour chez moi à 19h15.
Une bonne journée.



Vous en connaissez, vous, des Steven qui ont réussi?

lundi 9 octobre 2006

Le tunnel

Tous les lundis, je suis dans le Tunnel. Le Tunnel est une unité emporelle que j'ai inventé. On rentre dedans et on en sort. Il peut durer longtems, ou non. En fait, il dure le temps d'une traversée.Il commence le lundi matin la nuit, il dure mes sept heures de cours et s'arrête quand je reviens. La fatigue, la soirée du dimanche et la perspective de retrouver des élèves qui, si vous n'avez pas le feu sacré, sont des vampires d'enthousiasme.
Dans le tunnel, tout peut arriver et vous ne pouvez pas sortir. En ce moment, je donne plus souvent de la voix que d'habitude et arrive la question de l'oeuf et de la poule. Est-ce moi qui suis moins "résistant" ou eux qui sont plus amorphes, plus anémiques, plus agités ou plus énervants? (rayez la mention inutile, s'il y en a une..).
Pendant cette traversée, je pourrais ne rien faire, faire des trucs plus cools car mes classes ne sont pas méchantes et plutôt sympas. Mais de ma jeune carrière j'ai ai pu noter que rien n'est pire qu'un prof chez qui "on a rien fait...".
Ca m'a pas empêché de discuter avec eux de l'interdiction de fumer sur le lycée (qui est très grand et qui va promettre de jolis sprints aux intercours pour nos fumeurs...). Allez, je retourne à mes interros...

samedi 7 octobre 2006

Le sexe et le porno font vendre?

Jenna Jameson et Adidas, c'est pour vendre des chaussures, normalement?
Je crois..

J'aime bien l'automne

On y trouve de belles couleurs et on peut encore avoir du ciel bleu avec ce soleil rasant si particulier. Le froid est là sans être le maître des lieux et ce soleil rappelle un peu l'été sur notre bronzage déclinant..Les séries et mon sport reprennent, Noël n'est pas bien loin, bref on sait d'où on vient et où on va. Ce n'est pas comme un mois de février qui semble être perdu dans la grisaille et le néant.
Et l'automne, ça me rappelle tout le temps mes voyages dans le Tennessee c'est dire si ça me met un sourire nostalgique sur les lèvres.
Ce soir, je me replonge dans ma ville de fantômes et après je ferais une petite pause car mes lectures n'avancent guère, si ce n'est celle de mes copies (la perle de la semaine: "bien sur" traduit par "well on").
Les projets de voyage se multiplient: au lycée où un saut de puce de trois jours est en cours pour Londres pour le mois de mars. Et bien sur, d'un point de vue personnel le grand voyage en Californie cet été. Plus que jamais je bouge et il y a là un étrange paradoxe: mon crédit voiture m'immobilisait auparavant. Maintenant, je me sens pousser des ailes...
Ohhh, je suis habité par Raymond Devos aujourd'hui...!

Sinon, il existe une émission qui fait voyager dans le passé et qui est "LE GRAND JOURNAL" de canal+. On y parle toujours de trucs sur web qui sont vieux de plusieurs mois mais qu'on présente comme de grandes nouveautés. Hier, ils n'y étaient pour rien: une pièce de théâtre qui parle de ce que sont devenues les princesses des contes de fées APRES les histoires.
Ok, pour ma part je préfère lire FABLES...

jeudi 5 octobre 2006

on pense à quoi?

On dit souvent que les élèves ne suivent pas et qu'ils pensent à autre chose. C'est vrai.
Mais les profs aussi. En ce moment, je me surprends à penser aux familles du crime de quelques une de mes parties ou comment notre cité de Hope va pouvoir contre attaquer. C'est ainsi que pendant les exercices, je passe dans leurs rangs en notant des idées sur du brouillon dès qu'il m'en arrive. Je traverse donc la classe et tous se demandent si je ne suis pas en train de noter le nom d'un élève.
Le jeu de rôle contribue à la paix en cours...

lundi 2 octobre 2006

On ne me coyait pas...

Une souris "mangée" par une plante carnivore

Un jardinier-botaniste a découvert dans les serres du Parc de la Tête d'Or de Lyon une souris piégée par une plante carnivore originaire des Philippines, la Nepenthes truncata. C’est un phénomène observé pour la première fois au monde en serre, a annoncé la ville de Lyon. Jeudi matin, "on a été alerté par une odeur nauséabonde dans la serre, et le jardinier a vérifier les urnes de la plante, et on a trouvé la souris au fond", a expliqué Frédéric Pautz, responsable des serres du Parc.

Le rongeur, qui devait être piégé depuis plusieurs jours, avait sans doute été attiré par les insectes morts se trouvant dans l'urne (feuille en forme de poche) de la plante, et il est tombé au fond, a estimé M. Pautz. Une fois au fond, "il a dû se débattre et essayé de remonter, mais les parois internes sont lisses, avec des petits poils orientés vers le bas. La souris s'est essoufflée, et comme l'urne est remplie de sucs digestifs, elle est sans doute morte assez rapidement", a-t-il poursuivi.

"Il y avait beaucoup de fantasmes sur ce que pouvaient manger les plantes carnivores. Dans les manuels, il est écrit qu'elles peuvent digérer des petits mammifères ou des oisillons, mais c'est la première fois qu'on en a la preuve en photos", a-t-il ajouté. "Il nous est arrivé de trouver des blattes de 3 ou 4 cm au fond des plantes, c'est ce qu'elles avaient attrapé de plus gros jusqu'ici. Mais là, il s'agit de mammifères, cela veut dire que les capacités de la plante sont plus efficaces encore qu'on le pensait", a conclu le responsable des serres du Parc.

dimanche 1 octobre 2006

Back in business


Matrix
Originally uploaded by fiddler's green.
Ca y est, nous sommes retournés dans notre monde fait de mots et d'émotions après une longue absence.
J'ai aussi ramené le Cool Cat et ça nous a tous fait du bien de se revoir (et de revoir Ring, version américaine..).Alors, le cool cat a-t-il changé? Eh bien jugeons plutôt, car au vu de cette photo, je dirais que ses vacances ont été mouvementées :

mercredi 27 septembre 2006

On repart!

J'utilise beaucoup internet mais j'avais une étrange réticence à prendre un billet d'avion. Etrange réticence française que j'ai surmontée. Mais quand ils m'ont remercié après ma commande, j'ai attendu quelques minutes jusqu'à temps que mon Gmail notifier me fasse coucou...("Master, I have mail for you", qu'elle m'a dit la dame). En lisant ces lignes, je me sens remonté pour quelques semaines!!





Aller Compagnie Vol Aéroport de départ/arrivée Départ/arrivée
261006
United Airlines
UA915
Paris (Charles De Gaulle)/ Washington Int. Dulles
13:00/15:22
261006
United Airlines
UA7983
Washington Int. Dulles/Knoxville
16:40/18:09
Retour
Compagnie
Vol
Aéroport de départ/arrivée
Départ/arrivée
041106
United Airlines
UA8034
Knoxville/ Washington Int. Dulles
14:30/16:00
041106
United Airlines
UA914
Washington Int. Dulles/Paris (Charles De Gaulle)
17:42/07:05

lundi 25 septembre 2006

Look up in the sky


Look up in the sky
Originally uploaded by fiddler's green.
Voilà donc la patrouille de France. Le plus drôle c'est qu'on ne nous fait même plus coucou quand on passe sous le pont....

Bien sur, pour ceux qui s'inquiète, la photo n'a pas été prise en conduisant. Je me suis arrêté sur l'autoroute pour la prendre. On n'est jamais trop prudent.

Au fait, la patrouille était sur la gauche...
Des photos, des souvenirs, de l'émotion, la mer et la patrouille de France.
Quel week-end.. Je récupère et j'en parle...

vendredi 22 septembre 2006

On ze road again

Cette fois, c'est la Vendée.
Toujours pour mes grands parents qui fêtent donc leurs 60 ans de mariage.
Pfff, ça donne le vertige..

Sinon, j'ai découvert par hasard qu'un certain antivirus voulait dire ceci:

avast (uh-VAST) interjection

Stop (used as a command to stop or desist).

[From Dutch hou vast (hold fast), from houd vast.]

Je serais moins ignorant ce soir...

jeudi 21 septembre 2006

Scanner coldly


Voir sa carte bleue par terre dans la rue n'est jamais une bonne vision. J'allais voir " A Scanner Darkly" et arrivé dans le cinéma, je me rends compte que j'ai oublié ma carte bleue. Bien que certain de l'avoir mis dans ma poche, je fais demi-tour. Ce n'est que devant l'immeuble, en plein passage, que j'ai vu ce petit bout de plastique bleu dont la vue m'a soulagé. C'est toujours étrange de voir cet objet si familier dans un cadre aussi hostile. Pour un peu, j'aurais regarder vers le ciel pour voir d'où elle était tombée.

Sinon A Scanner Darkly est un film très agréable, totalement novateur au niveau visuel (500 heures de retouches pour une minute...)et tiré du roman de Philip K. Dick. On y retrouve tous les thèmes de ce fournisseur de films. Clooney et Soderbergh à la production et un excellent bouche à oreilles font de ce film une plaisante expérience (et vous n'êtes pas obligé de laisser votre carte dans la rue pour ça...)

mardi 19 septembre 2006

Long road

Je suis revenu du mariage de ma cousine où le sommeil fut denrée rare et le rire denrée d'abondance. Pourtant j'ai un étrange pincement au coeur. Je suis retourné dormir pour l'occasion chez mes grands-parents.
Etrange endroit qui n'a pas changé. A chaque que je reviens, il y a toujours cette même odeur qui me ramène tant d'années en arrière. Il y a tous ces objets immobiles qui ont capturés ces souvenirs que je viens visiter.
Rien n'a bougé:on a juste ajouté quelques photos des arrières petits-enfants. Il y a toujours les photos des cousins, généralement prises à l'adolescence et qui commencent à jaunir tranquillement. J'ai réalisé en y retournant que ce qui m'intéressait n'était pas ce qui avait changé (moi) mais ce qui n'avait pas changé (tout).
Pourtant c'est un royaume où l'empire du passé a dévoré le futur. Je regarde leurs photos et je les vois maintenant, moins vifs et plus hésitants que dans mon souvenir.
Nous avons déserté cette maison avec le temps et j'ai eu un étrange pincement au coeur en voyant le singulier symbole de nos joyeux séjours chez eux. Il s'agissait d'une boîte de chocolat en poudre qui nous était destinée mais que personne n'avait fini (et qui était bien peu entamée). Signe des temps, sa date de péremption était l'année 1998.
Je me suis empressé de le verser dans mon bol.
Et je l'ai dégusté avec joie.

jeudi 14 septembre 2006

Pas sans accroc


Je n'étais pas peu fier de mon Tshirt ce matin. Bon, je savais que ce n'était pas la dernière série la plus en vogue mais bon, c'est "vintage" comme on dit.
Certains collègues m'ont dit: "tiens mais c'est pas l'Agence tous risques, pourquoi ils ont écrit A-Team?". D'autres m'ont dit: "Et ton Tshirt de Chantal Goya tu le mets quand?". Je leur ai répondu que si Barracuda était là, il leur casserait la gueule et je suis parti, grand prince.
Mais surtout ce sont mes élèves. Première classe (des filles): pas une remarque. Rien. le Tshirt les intrigue bien mais sans plus. Deuxième classe, rien non plus.
Heureusement, en dernière heure, quelques chuchotements. Quelques "Barracuda" qui ont été de la musique pour mes oreilles comme on dit là-bas.
Et enfin un triomphal: "Monsieur, c'est pas l'Agence Tous Risques votre Tshirt? Mais pourquoi ils ont écrit A-Team"

Pour la note, la fameuse phrase de cette série irréelle (où on avait affaire aux plus mauvais tireurs de toute la fiction jamais crée) "J'adore qu'un plan se déroule sans accroc" était l'excellente traduction de "I love it when a plan comes together"

mercredi 13 septembre 2006

Les soldats abandonnés


Three lonely soldiers
Originally uploaded by fiddler's green.
Ils sont fatigués, ces braves soldats. Derniers survivants d'une armée de pins qui gardaient l'océan. Un à un, les membres de cette belle armée qui offrait son ombre au marcheur accablé par le soleil sont partis, emportés par le vent, le sable et la maladie.

Les derniers se regardent, la silhouette voûtée et fatiguée de tant de combats contre les éléments. Le vent leur donne un peu de vie, se penchant tous du même côté, opinant du chef dans une étrange danse.
Les voilà donc, ces trois vétérans, grognards de bien des tempêtes.
Quand je reviendrais les voir, peut-être me diront-ils qu'ils ne sont plus que deux à garder l'accès à la mer...

lundi 11 septembre 2006

Ignition!

Il n'aura pas fallu longtemps avant que l'action ne l'emporte. Nous sommes en deuxième semaine et on voit donc leurs vrais visages.
Ils réalisent qu'on va leur demander du boulot et y a les petits rigolos qui veulent vous tester. Il y avait ce petit nouveau qui m'a dit "vous avez fumé ou quoi?". J'ai aimé la réaction d'un élève: "oh, ça se voit qu'il ne le connaît pas". On est dans l'action et j'avoue que mon sens de la répartie longtemp peaufiné par le jeu de rôle marche à merveille et ça calme vite tout le monde (et fait rire les autres. Et ce c'est ce qui compte car lorsque la classe rit avec vous au sujet de celui qui cherche les problèmes, vous savez que vous avez gagné..).

Hier les Bengals ont gagné ce qui me met un sourire sur le visage et je rigole quand Canal + parle de sites qui ont fait un buzz il y a 4 mois (les chats qui ressemblent à Hitler..).

J'ai quelques manques quand même : Vampire et tous ceux qui vivent dans ma tête et celles de quelques autres..


Sinon un élève m'a dit qu'il aimait bien les hand burgers. Et a semblé étonné devant ma surprise...

samedi 9 septembre 2006

Premier week end!

Il en reste beaucoup d'autres mais bon, on a franchi un premier cap. Les emplois du temps ont été changés et on fait comme pour l'arrivée de l'hiver, on prépare le plus de séquences possible, histoire de ne pas avoir à chercher après.
C'est une période que je n'aime pas trop. C'est comme au début d'une saison: on a envie de rentrer dans le vif du sujet.
J'ai mon lot de Johnny, Styve, Kevin et Cindy et pour l'instant, ils sont tous gentils. Je sais que cela va changer et j'ai envie d'être au moment où je les connaitrais et où je pourrais prévoir leurs comportements.
Je pense à mon voyage de la Toussaint où je devrais repartir aux USA et le championnat commence demain..

Bref, tout est lent et je n'aime pas ça.

Mais j'ai eu le premier sourire de l'année.
-Monsieur, c'est où le finist?
-Le finist? Tu veux dire le Finistère?
- euh..oui, peut-être.

Bref nos amis bretons ne vont pas bien le prendre mais ils n'existent MEME PAS dans l'univers de Kevin (tiens....)

mercredi 6 septembre 2006

Il fait beau

Quinze euros la clé USB 1GB, je pense que Leclerc fait bosser des prisonniers ou des nains. Premier mercredi et première pause.
Mon grand cirque va recommencer et les allers-retours Rouen-Misery sont repartis.
J'ai fait changer mes pneus et je roule à l'azote (dans les pneus)..Quel mordernisme!
Le rythme scolaire va être dur à tenir quand l'hiver viendra car c'est lever à 6h du matin et je suis toujours de fin d'après midi. Vous savez que les profs bossent beaucoup et ça veut donc dire que j'ai de gros gros creux entre mes cours. Et là je ne peux retourner chez moi comme il y a deux ans. Mon Creative et les podcasts de foot vont donc bien fonctionner. Je pourrais préparer mes parti...euh mes cours également.
Je l'avais déjà dit: on a un nouveau boss, à savoir un nouveau proviseur. Portables interdits dans les couloirs, on se lève quand il rentre (et comme l'ancien était invisible, ça surprend tout le monde, même les profs..). Et soudain, même si c'est le début de l'année bien sur et bien on se dit que tout n'est pas une fatalité. L'ordre peut peut être enfin régner pendant les inter-cours...


Sinon en me promenant en cette belle journée bien chaude, j'ai vu ce poisson, près d'une fontaine.


Il était en train de raconter bien des histoires dans une langue que ne comprennent que les statues. Je suis resté à l'écouter, mais ses mots se sont refusés à mon oreille. Je suis donc reparti, jaloux d'être exclu de cette belle hisoire alors que l'enfant d'albâtre ne cessait d'écrire pour ne pas perdre une miette de ce formidable récit...

vendredi 1 septembre 2006

C'est parti

Ce sont les mêmes rituels: on se revoit, bronzés. On se parle, on se demande si les vacances étaient bien. On se dit que ça faisait longtemps qu'on ne s'était pas levé aussi tôt. Tout ça autour d'un café et de viennoiseries. Le lycée est propre, sans élève. Les couloirs sont vides des bruits de pas, de pieds qui traînent ou qui s'agitent.




Ensuite, le nouveau proviseur parle. On est tous rassurés. L'homme invisible de l'an dernier est remplacé par un jeune qui veut faire bouger les choses. Et là, on se dit que la rentrée part bien..

Après on va manger et déjà on sait ce qu'il y aura après: les emplois du temps. C'est là que l'on sait si la journée sera bonne. "J'espère que....., pourvu que...." commencent à fuser autour du notre plantureux buffet autour duquel on félicite notre Chef cuisinier et son équipe..













Retour dans la salle surchauffée où les emplois du temps sont donnés. On est tous comme nos jeunes qui stressent quand le prof va rendre sa copie. On la regarde et on voit que la dernière colonne est vide. Tout sur 4 jours, donc.
L'année commence bien.....

jeudi 31 août 2006

Une définition du bonheur

Du ciel bleu
De la chaleur
Un peu d'herbe
Un bon livre (Storm of Swords)
Et c'est parti...
(et l'effet du livre sur la gauche n'était pas prévu...)

Des nouvelles de Pluton

Je me disais que faire un petit texte sur Pluton n'étant plus une planète (mais Disney a annoncé que Pluto ne changerait pas de nom, nous sommes rassurés) pourrait être sympa.
J'ai alors trouvé un excellent moyen mnémotechnique pour l'ordre des planètes.


Il s'agit donc des initiales de la phrase suivante (en anglais):

My Very Energetic Mother Just Served Us Nine Pizzas.

Ils sont forts...


PS: ce post m'évite ma crise de lycanthropie aïgue quand je lis dans un catalogue que sur un coffret de DVD, on ne dit plus "inclus" mais "in-pack".

mercredi 30 août 2006

Ce matin, au courrier

Eh bien la lettre de rentrée du proviseur et les impôts. Quelle bonne journée qui s'annonce!
Je vais échanger le grille-pain que j'ai acheté hier et qui ne marche pas pour un autre grille-pain (plus cher) et qui ne marche toujours pas!!
Je pense que je vais rester chez moi pour le temps qui reste...
En ce moment je traîne. Je range (ce qui est mauvais signe) et je tourne un peu en rond. Cela me rappelle lorsque j'étais dans les vestiaires avant les matchs: on a envie que ça commence au lieu d'être sur son banc.
Je préfère largement le sport à l'école mais quitte à avoir de la pluie, autant rentrer le plus vite.
Voici un petit rayon de soleil, dans la catégorie "si ça pouvait être vrai":


lundi 28 août 2006

Recherche ...

Et voilà, c'est tout le temps comme ça. La rentrée va avoir lieu bientôt et je ne peux plus m'endormir tôt.
Cela doit être une des équations cachées de la magie de ce monde...

vendredi 25 août 2006

Finalement, que s'est-il passé cet été ? Part 2

Il y a quand même eu autre chose cet été. Eh oui, Peter Parker a annoncé qu'il était Spiderman. Bon, bien sur, tout le monde ici le savait. Tout le monde, et depuis le début. Il n'y avait que les personnages de papier et de crayon et en quatre couleurs qui ne le savaient pas. Pff, ils sont vraiment bêtes. Par contre de l'autre côté de la page, c'est du réchauffé, ce scoop. Plus sérieusement, c'est intéressant de voir que chez Marvel, le concept d'identité secrète n'existe plus: Captain America (après le 11 septembre), Daredevil, Iron Man ont tous fait leur coming-out. Signe des temps?
Je pense que oui. Cet évènement est arrivé dans l'histoire la plus engagée des scénaristes depuis longtemps. Les héros doivent être tous livrer leur identité secrète après une catastrophe qui a marqué le pays (11 septembre, anyone?) ou être enfermés. Ce "registration act" qu'on appellerait "Patriot Act" dans la vraie vie provoque une division de la population et des héros. Et autre signe des temps, le symbole du pays à savoir Captain America mène la fronde contre le gouvernement et est maintenant activement recherché.
Le comics a toujours un médium de gauche mais on peut voir que l'époque du front commun contre le terrorisme et derrière l'administration Bush est bien finie. La Maison des idées (Marvel) est de sortie et fait honneur à sa tradition de s'ancrer dans la réalité et de faire plus réfléchir que les jeux vidéos!