dimanche 31 décembre 2006

Game over


Dans quelques heures cette année ne sera plus. Je vais céder à cette coutume américaine de parler de l'année passée quand on écrit la carte de bonne année. Ce soir mon réveillon sera dans le calme car avec les années, je trouve cette soirée de plus en plus un fardeau et une contrainte.
Pendant que les jeunes vont se bourrer la gueule et mourir sur les routes, pendant que des abrutis crieront devant des caméras "c'est super, tout va changer!" (oui, mes impôts sont mensualisés...) eh bien, je me recueille. Ma doulce est au ski et moi je serais devant ma télé du web....
Ce fut une bonne que celle passée, même si j'aurais du mal à me rappeler du mois de janvier ou de février.
Je suis retourné aux USA, j'ai passé un mois en Angleterre et je suis allé me bronzer dans les Caraïbes, donc oui. 2007 aura surement moins de voyages mais on y travaille..

Côté cours, eh bien je fais des progrès en maths. Et surtout tout va bien, donc oui.

Côté passions, mes Bengals vont rater les play-offs mais côté imaginaire, de nouveaux jeux, de nouvelles histoires et de nouveaux joueurs en font une année très très riche. Et 2007 promet encore plus. Donc bof et oui pour tout le reste.
Cette année aura été pour moi l'année du chef d'oeuvre de Martin: Game of Thrones. J'ai fini aujourd'hui ma 3000ème page de cet oeuvre.

Côté web, eh bien MERCI! Mon blog marche bien, donc oui.

Cinéma: j'aimerais y aller un peu plus mais les séries sont trop intéressantes et durent plus longtemps qu'un film. Mais Hollywoodland, Terremer par les Studios Ghibli et bien d'autres sont sur ma liste.

Côté coeur: , donc oui.

Voilà. Il s'est passé plein de choses mais celles qui m'intéressent sont celles à venir. Car quand on voyage dans le mystère, c'est toujours le pas qui vient qui fait rêver. Bonne année à tous, qu'elle soit pleine de voyages, sous toutes leurs formes.

samedi 30 décembre 2006

moi aussi je commence mal ma journée

Il était 2h quand je me suis endormi. Le titre de AP news était: "Saddam Hussein to be executed in the next hours". Je me suis alors dit que lorsque je me réveillerai, il sera mort.

Le facteur m'a réveillé à 7h31 ce matin. Il sonne et me dit: "j'ai un colis mais je l'ai mis dans votre boîte". Trop fatigué pour l'ironie de cette scène qui aurait valu quelques rires dans une sitcom, j'ai alumé la radio et on parlati de sa mort.
Comme si on ne savait pas de quoi parler un 31, comme les français qui font leurs dernières courses ou comment réussir son réveillon...

vendredi 29 décembre 2006

Le retour


Je suis donc revenu de mes expéditions vendéennes. Et je me dis qu'il y en a un qui va mal finir l'année... On le disait, sale temps pour les dictateurs.

Sale temps aussi pour mon frigo (j'aime ses transitions occidentales) qui a eu la bonne idée de décongeler pendant notre absence. Résultat: ça pue la viande pourrie, le pain est tout mou et surtout, tout a coulé dans la partie frigo. Donc demain, je vais devoir aller reremplir le frigo pour avoir de quoi un peu manger car ma doulce est partie skier cette semaine. En plus, le chat est en vacances, et cela m'amène à la seule conclusion qui s'impose.
Je suis seul dans un monde hostile: la cuisine.

jeudi 28 décembre 2006

Très bientôt


des nouvelles, des réflexions et plein d'autres choses (oui, je sais, le suspense est à la liite du supportable..)

samedi 23 décembre 2006

vendredi 22 décembre 2006

Be afraid, be very afraid

Vous savez que sur la gauche il y a cette carte du monde pour repérer d'où se connectent les lecteurs malchanceux de blog. Je n'avais pas trop de surprises avant ce matin. Des points rouges sont apparus sur tous les continents dans la nuit. J'ai l'impression d'être dans "Signes" etdans la rue, je regarde derrière moi maintenant...

Dure période...


La bonne idée du jour : mal fermer sa bouteille de Perrier dans son cartable. Marée blanche sur mes copies assurée. Bon, c'est les vacances et c'est déjà ça et la route m'appelle aujourd'hui, comme à chaque fin d'année.
Sinon on a tous eu un cadeau cette semaine:

Le président à vie du Turkménistan Saparmourat Niazov est décédé jeudi d'une crise cardiaque après avoir dirigé ce pays d'Asie centrale d'une main de fer pendant 21 ans.

Agé de 66 ans, cet ancien leader communiste avait conservé son pouvoir après l'effondrement de l'Union soviétique en 1991. Il s'était alors proclamé président à vie et avait muselé l'opposition en faisant emprisonner journalistes et dissidents.

Se faisant appeler "Turkmenbachi" (père des Turkmènes), il a rebaptisé le mois de janvier de son propre nom et le mois d'avril de celui de sa mère. Des rues, des fermes, des élevages de chevaux, une ville, des enfants, une montagne et même une constellation et un cratère sur la lune portent également son nom.

Des portraits du dirigeant turkmène trônent sur les murs de tous les bâtiments publics et dans la capitale Achgabat, une statue à son effigie faite d'or tournait sur elle-même en permanence pour être toujours face au soleil.

La date de ses funérailles a été fixée au 24 décembre.

Il semblait bien aller ce brave homme...

mardi 19 décembre 2006

Fan de....

Comme certains le savent, j'ai un intérêt pour un certain sport outre-atlantique. Etant passionné, je suis les pérégrinations de mon équipe contre vents et marées (et il y a du flux et du reflux..). Et comme ils deviennent un peu bon, ils jouent le soir là-bas, donc en plein milieu de la nuit pour nous. Et cette nuit, j'ai suivi de 2h30 à environ 5H20 ce match tant anticipé, merci Internet.
La dernière fois que j'avais fait cela, ils avaient gagné et j'avais eu un petit sourire tout le week end devant leurs efforts. Un sourire certes fatigué, mais une grande joie quand même. Je me disais d'ailleurs "heureuseusement qu'ils ont gagné, parce que finir à cinq heures c'est pas raisonnable quand même".
Hier soir (cette nuit) ils se sont pris un humiliant 34 à 16 qui m'a fait repenser (et sans sourire, cette fois) à cette réflexion..Et en tant que fan on se sent bien idiot d'avoir veillé aussi tard pour pareille déroute, comme si je m'étais fait avoir...
Mais c'est pour ça que j'aime le sport: on ne sait jamais comment ça finit (ou presque...)

lundi 18 décembre 2006

Ca a fait schboum là-dedans...

Aujourd'hui j'ai découvert l'école de Tom Sawyer: les artistes du marteau-piqueur dans la rue de notre lycée ont un peu fait sauter des câbles d'électricité. On s'est donc retrouver sans rétro-projecteur, sans la chaîne pour la chanson et dans l'obscurité d'un ciel gris normand.
Eh bien, on n'est pas équipépour faire cours longtemps dans ces conditions.. On a donc fait une correction de mots croisés en dessinant les cases au tableau...
Le matin même, je me suis rendu compte que le contrôle pour mes élèves tapé sur Word 2007 n'était pas compatible avec le Word 2000 du lycée..Et zouh, en avant l'impro!

Allez, J-3....

dimanche 17 décembre 2006

Un peu de musique


C'est un Clair de lune qui va nous accompagner quelques jours.
Histoire de se laisser aller avec le calme de la saison.
Cela me rappelle aussi l'ambiance de L., le premier habitant de ce blog, vivant sur son île étrange, baignée dans la lumière éternelle d'une pleine lune nimbant tout de bleu...Le Pays.

Vous rappelez-vous ce temps où L. retrouvait le calme de ces belles nuits d'été silencieuses? Là où tout est immuable, quand tout semble possible et magnifique?
Il allait dans le Pays, cet étrange île, pour s'enfuir de cette parfois triste et dure réalité. Mais au fil du temps, L. est resté là-bas, ne faisant plus parler de lui.
La dernière fois que nous l'avions laissé, il observait le port silencieux qui emmenait les Souvenirs au large. Il avait suivi cet étrange navire le long de la côte. Il avait vu ces marins spectraux et silencieux. Puis, quand le navire des Souvenirs quitta le port, les cales pleines de joies et de larmes, il s'en retourna en sa bibliothèque..
Ces quelques notes m'ont donné l'occasion d'aller le revoir.
Il est toujours là. A côté des livres immobiles, soldats alignés attendant de sortir du rang pour le réconforter comme seuls eux savent le faire. Livres rêvés, oubliés ou égarés...

Nous avons parlé, paisiblement, riant et savourant ce temps qui passe. Puis, dans le calme de cette nuit uniquement troublée par le bruit des vagues et de nos éclats, L. s'est allongé et s'est endormi.
Volant lui aussi à travers le Pays...

mercredi 13 décembre 2006

Pensée du midi..


La photocopieuse est réparée
Mais alors que j'avais demandé à mes élèves de me situer Hawaïi et l'Alaska, j'ai eu droit à Tahiti à la place et surtout, j'ai eu droit à "Alaska is south of Italy"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Là je vous assure que les bras vous en tombent. J'ai demandé à Johnny (qui d'autre?) comment il avait pu ainsi trouver une carte qui indique ce genre d'approximations.

Vaincu, j'ai trouvé: il a confondu l'Afrique et l'Alaska.

Papa Noël, pour le 24 je veux des élèves qui sont mieux.

Pensées du matin...

Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, je ne me sens pas du tout à Noël.
Les décorations me laissent de marbre, je ne sais pas quoi demander comme cadeau (et ça y fait beaucoup quand même, non?) ou je ne sais pas ce que je vais recevoir.
Je vais faire beaucoup de route, avec un internet irrégulier.
En plus la photocopieuse ne marche pas...

lundi 11 décembre 2006

J'oubliais


Aujourd'hui, le Diable est heureux..Il a juste à faire un tour en Corée du Nord et partout ailleurs où il a besoin de main d'oeuvre pour son chauffage...

Envie de meurtre?


Trente habitants de Mouscron, dans le sud de la Belgique, sont passés d'une joie délirante à une terrible désillusion vendredi soir, après avoir cru qu'ils avaient gagné les 27 millions d'euros de l'Euromillions, a rapporté hier le quotidien belge La Dernière Heure. Les habitués et tenanciers d'un café de Mouscron, près de la frontière française, misaient ensemble depuis quelques semaines pour remporter la cagnotte de l'Euromillions. Vendredi soir, ils ont bien cru que la chance leur avait souri. Ils avaient les cinq numéros et les deux étoiles nécessaires pour toucher le jackpot. Coups de fil, cris, chansons, c'est l'euphorie. Le hasard les avait bien servis : ils avaient une chance sur 76 millions de gagner. Mais la libraire voisine qui participait au groupe avait pris sans leur dire la décision de ne pas jouer les numéros sélectionnés et de laisser la machine choisir au hasard, validant ainsi une autre combinaison. Parce qu'il manquait 30 euros pour compléter la mise, a expliqué son mari.

samedi 9 décembre 2006

jeudi 7 décembre 2006

De retour ...


Galeries Lafayette deux
Originally uploaded by fiddler's green.
de notre petite escapade à Paris, on peut quand même dire que l'esprit de Noël est présent dans les grands magasins du boulevard Haussman. C'était la première fois que mes élèves y allaient et ils ont été assez estomaqués malgré la pluie et le froid. Les voir faire un "ouaouh" d'admiration, ça fait chaud au coeur car chez nos chers élèves les réactions naturelles sont les plus dures (et précieuses) à obtenir.
C'était touchant de les voir devant l'Arc de Triomphe et pour certains me demander ce que "c'était que ce truc". Sur les 55 élèves de Misery, environ 25 n'étaient jamais montés à la capitale, d'où des réactions comme "Je préfère Misery et mes bouses de vaches" énervantes de composante normande. Mais à côté de cela leurs téléphones mitraillaient tout ce qu'ils voyaient (le 16ème, ça aide quand même..)
Je me dis que j'ai marché sur quatre continents et quand certains élèves m'ont dit merci pour avoir organisé ça, j'ai réalisé qu'un voyage n'a pas besoin d'être long pour vous emmener loin de sa vie l'espace de quelques heures. Rien que ça, ça vous fait les prises de tête, les frustrations et autres énervements que vous pouvez avoir avec eux...

mercredi 6 décembre 2006

Chacun ses joies

Le cool cat est heureux car amazon vient de lui envoye rune jolie caisse et moi j'ai droit à un ABSOLUTE WATCHMEN.

Je ne sais pas si c'est ce chef d'oeuvre qui me fait ça mais alors que je l'ai découvert il y a plus de dix ans, que je connais l'histoire par coeur et que je l'ai en français et en anglais, je ne peux m'empêcher d'être fier de l'avoir dans ce format (relié et tout et tout). Parce que cette histoire est belle et qu'elle me touche, peut-être. Parce que je me suis senti changé quand je l'ai finie la première fois, surement. Il y a aussi qu'elle me rappelle cette époque où je découvrais un univers qui ne m'a pas quitté. Celui des histoires.

mardi 5 décembre 2006

Un rayon de soleil...


Il ya des journées pourries: des convocations d'élèves qui sont absents , ma classe dont je suis Prof principal a disparu (dix absents aujourd'hui donc plein de coups de fils). Un accident sur l'autoroute me fait perdre 20 minutes sur mon trajet de 40.
Ma mutuelle me souhaite de bonnes fêtes de fin d'années et me demande 147 euros pour l'occasion.
Bref, on se dit que la seule bonne chose de cette journée c'est quand elle s'arrête.
Puis dans le courrier, un ami m'envoie ceci:


Merci! You made my day, mate!

lundi 4 décembre 2006

Un fil

C'est parfois tout ce qui nous retient. Aujourd'hui un de nos élèves gentil mais turbulent n'était pas là.
On a retrouvé dans la rivièrensa mère disparue depuis trois jours . Elle s'est suicidée.
Lundi dernier nous apprenions qu'un de nos élèves s'était pendu lors du week-end. Ce métier est passionnant mais parfois si dur.

vendredi 1 décembre 2006

Bien sur qu'on le sait..


que les images des stars sont retouchées. Bien sur. Mais, il n'empêche qu'on ne peut s'empêcher d'être à la fois admiratif de ceux qui retouchent et d'être décu par ceux qui nous font nous pâmer devant leur (fausse) beauté. The camera never lies? Not any longer...