vendredi 31 octobre 2014

Un gentil Halloween

Petit Halloween ce soir. Ce n'est toujours pas culturel chez nous où l'on ne voit que des toiles d'araignées et des citrouilles en plastique. En Angleterre, au détour de ce genre de décors précités, on peut voir cette merveille.

Et puis on trouve aussi cela (à l'heure où cette histoire stupide de clowns traîne un peu partout, ils ne nous ont pas attendu)

mardi 28 octobre 2014

lundi 27 octobre 2014

En direct de l'iphone 6 plus

Brighton. De pasage à l'Apple Store où les Genius (les employés en Tshirt bleu qui dans l'Arizona ne savaient pas calculer combien un ipad avec les taxes ferzit..) s' affairent, je vois donc la bête pour la premiere fois. Possesseur du Note 3 apres trois generations d'iPhone, mes anciennes amours se portent-elles bien? Je le prends donc en main et la première chose est que je le trouve grand. Quand les fanboys Apple critiquaient la gamme du Note, on a vraiment une brique qui écrase le Galaxy (rires dans la salle devant la mauvaise foi à Cupertino). Plus aussi pur et bien moins fini que les anciens produits Apple (l'objectif qui ressort???? Reviens, Steve, ils sont devenus fous!!), il est aussi plus petit en écran que le Galaxy Note 3 alors qu'il est plus grand dans son form factor. Il est censé être très fin mais son caractère massif gomme la finesse tant vantée. Ah oui, il est aussi le premier téléphone à plus de 1000 euros. Apple a perdu son esprit pionnier et suit désormais la mode. How the mighty have fallen.. .

Brighton

Bien arrivé pour quelques jours et le moins que l'on puisse dire c'est qu'après le jubilé de la reine et Kate et William, le marché de la mug est à flux tendu avec la famille royale. .

dimanche 26 octobre 2014

UP

Terre. Il est vrai que quand on voit les informations et nos congénères, on se prend à lever la tête pour partir au loin. Pour partir très loin, presque vers l'infini et l'au-delà.
Parce que finalement ce qu'il y a au delà de cette terre fait de nous des hommes enfin égaux, nous remet tous sur la même case sans religion ou couleur.
En regardant mon fil Twitter, je me dis que finalement, avoir ces belles photos sur son téléphone (car qui regarde Twitter de son ordinateur, au final) est un joli rayon d'espace, un grand bol d'air. Et de terreur car s'il y a bien un milieu hostile, c'est celui-là.

Alors faisons un tour non-exhaustif de ce qui seraient les seules traces de notre civilisation en cas d'appui malencontreux (ou pas) sur un bouton rouge.



Commençons par Rosetta. Alors, non ce n'est pas une star pour ado, c'est une sonde européenne qui va au coeur de la comète Churyumov Gerasimenko, (que nous appellerons Bob). Donc, grâce à des calculs que ma première littéraire m'empêchent de comprendre et que j'associe à de la magie, on a réussi à envoyer ainsi une sonde. Mais notons qu'on est toujours en 1990 pour les sites web au CNES.

 Il existe ainsi un fil Twitter des plus passionnants et des plus discrets dont voici un extrait artistique avec notre Lifflefinger:
ou avec de "simples" photos:




Si l'on se rapproche un peu de la terre, on se rend compte que les auteurs de SF avaient raison: la planète Mars est occupée par des robots. Notre Wall-E à nous, c'est Curiosity et comme une grande star, il a aussi son Twitter. Rédigé à la première personne, on voit des comètes qui frôlent Mars et notre ambassadeur métallique prend même des selfies.


Bref, ce sont de belles aventures qui encore une fois confinent à la magie moderne que je trouve omniprésente comme j'en parlais plus haut..



Et pour finir par de l'audio, le podcast de Frank Ferrand sur les découvertes d'Uranus, Saturne et Pluton (RIP) est un puits d'inspiration pour histoires fantastiques et finira de faire voyager votre esprit (et quand ce blog s'appelle Journey Into Mystery, c'est en plein dans le cahier des charges, non?)

Je ne sais donc pas si notre monde est beau ou pas mais je sais que ce qu'il y a en dehors de celui-ci l'est.




samedi 25 octobre 2014

Rouen, terre d'accueil

Je pense qu'avec cette sortie de parking sur les quais, on a plus envoie de partir sans payer que de s' attarder à appuyer sur le bouton d'aide. Ensuite, une fois le frisson passé,  je me suis demandé ce que cette sympathique araignée a trouvé à cette borne de paiement pour qu'elle pense qu'elle soit un endroit de passage pour insectes. Mais elle doit savoir bien mieux que moi (et je ne veux pas savoir, à bien y réfléchir)
Sport et frissons en ce petit matin.


Voyage voyage(air connu)

Rouen (enfin, à côté). Tu prends ton petit déjeuner au MacDonald local et pour te connecter, tu vois tous les réseaux wifi en mémoire dans le téléphone.
Tel un petit Bilbo, j'ai eu l'impression de vivre un "There and back again" moderne.
Je précise que le FN VIP n'est pas ce à quoi l'on peut penser, en cette époque troublée..

vendredi 24 octobre 2014

Mais qu'arrive-t-il à IKEA?

Le pays où la poussière n'existe pas. Et où l'on est toujours en week-end. Et où l'on habite en ville.  Voilà ce qu'est ce wonderland. Et au détour de leurs bougies parfumées à tout, que voit-on?
Mais appelez-donc famille de France et les anti-mariages pour tous, bonnes gens!
Des bougies noires! Pour des satanistes, pour des messes noires entourées d'étagères Billy et de canapés Ektorp.
Où va le monde?

mardi 21 octobre 2014

1Q84

— La mort d’un homme, dans n’importe quelle circonstance, c’est terrible. Un trou s’ouvre dans le monde. Et nous, nous devons saluer cette disparition avec respect. Sinon, le trou ne pourra jamais être comblé. » Tengo acquiesça.
« Il ne faut pas laisser le trou ouvert, dit Kumi Adachi. Quelqu’un pourrait tomber dedans. — Mais il y a des cas où le mort a emporté des secrets, fit Tengo. Et lorsque le trou est rebouché, ces secrets restent intacts, secrets à tout jamais.
— Je pense que c’est aussi ce qu’il faut.
— Pourquoi ?
— Si le mort est parti en emportant ses secrets dans la tombe, c’est parce qu’il ne pouvait les abandonner derrière lui.
— Pour quelle raison ? »

La boîte où l'on dépose

Rouen. Si l'on doit se projeter dans notre avenir dématérialisé, je pense que payer pour avoir du stockage en ligne sera assez courant dans les années à venir.
Pour sauvegarder les photos, mettre ses cours et autres et pour pouvoir bien sûr tout perdre en un coup quand l'apocalypse cybernétique arrivera.
Je me rappelle de Dropbox quand cela a commencé et que "chouette! 1 giga en ligne! Qu'est-ce que je vais pouvoir en faire?". A une époque où le Cloud était un nuage et pas encore cette expression entrée dans le langage techno. Puis est arrivé Samsung qui a offert 50 giga pendant 2 ans. Bien sûr, encore une fois, celà semblait être une corne d'abondance sans fin. Mais à force de prendre des photos et vidéos qui n'ont eu de cesse de s'accumuler, eh bien on atteint donc 42 gigas en se disant comme toujours comment on a pu faire. "Plus on peut remplir, plus on le fera"semble être un adage des temps moderne.
Pour tous ceux qui se demandent ce qui peut se passer au bout de ses deux ans il faut juste savoir que  rien n'est effacé mais que vous ne pouvez plus rien ajouter. Vos données sont donc figées là. Et disons-le franchement, pour un utilisateur averti, Dropbox est devenu assez indispensable. J'ai beau avoir changé d'appareil Samsung pendant les 2 ans, l'offre de 50 GB ne s'accumulait pas. Alors ce matin, j'ai franchi le pas.
Et comme Dropbox est cool, j'ai eu droit à ce beau dessin.



On est loin des design aseptisés, au ton futuriste et aux lignes d'acier du début du Net. On fait disparaître cet aspect Cyberpunk. En 2010, tout est fait de belles couleurs, simili crayon de couleur et dessin d'enfant (sous un fond blanc à la Apple). On est dans un monde où tout est simple comme l'enfance, où l'on symbolise vos achats sans écrire de texte pour résumer à nouveau ce que vous ce pourquoi vous avez payé. Dropbox est la simplicité même (et pour 9,99 euros par mois).
J'ai maintenant 1 Tera à disposition.
C'est bien trop, je ne les atteindrai jamais.

mercredi 15 octobre 2014

Le remède

Pour ce qui est de cette grisaille toute rouennaise, on peut utiliser la drogue ou plus simplement un effet HDR.  Le ciel est toujours gris mais au moins il a ce petit côté "testons les couleurs de votre écran"

Restons calme parce que..parce que quoi déjà?

Hong Kong. Rappelons-nous mon ami.
Tard le soir à Hong Kong j'avais pris cette photo plein d'entrain quant à la rentrée et les vacances.
Que l'on oublie vite dans la mêlée d'une année scolaire. Que l'on oublie vite le repos. Et surtout le calme.

Le pays du passé

Cairns. Je me disais en prenant cette photo que je la reverrai un jour dans l'hémisphère Nord en pensant "qu'est-ce que c'était bien".
Dans ce gris normand automnal, ce jour est arrivé.

samedi 11 octobre 2014

Le bar de Friends

Rouen. Cela s' appelle le Social Perk à Rouen et ce bar où l'on voit la queue s'allonger au fur et à mesure que l'on descend son smoothie. Toute l'ambiance de Friends se retrouve dans le décor même si ce sont des posters de Oss 117 ou de Captain America (dont le dessinateur rappelle l'horrible Rob Liefeld, s' ils savaient) au mur. On a envie d'y aller quand il fait froid pour prendre un café et on y retrouve donc ce côté Starbucks-the-place-to-be.
Néanmoins le coup est réussi et si vous souhaitez manger vos bagels entourés de "gens bien", vous pouvez y aller. Cerise sur le gâteau, ils ont même des pailles 2.0

lundi 6 octobre 2014

Cela tient à peu de choses

Caen. Un Quick pas très propre. Au moment d'aller aux toilettes je mets donc la main sur la poignée. Je m'arrête et mon cerveau un peu dépravé se dit qu'ils ont fait le bon choix sur le côté de la silhouette sur la porte...